SOIGNER SES CHEVEUX

D’origine antillais ou africains, les cheveux crépus sont naturellement secs. Dans ces pays, les cheveux n’ont pas besoin de beaucoup de lipides mais un défrisage répété abîme les cheveux. Les Acides Gras Essentiels (AGE) et le Sébum jouent un rôle vital dans la constitution du cheveu. Les AGE régularisent l’hydratation et la structure du cheveu. Ils sont constitués par l’acide alpha-linoléique ou oméga3 ainsi que par l’acide linoléique ou oméga6. Ils agissent sur le cuir chevelu au niveau du follicule pileux : l’Oméga3 donne de la souplesse au cuir cheveu et l’Oméga6 le réhydrate correctement. D’autre part, ils interviennent au niveau de la cuticule.

La cuticule est un des composants de la tige pilaire. Cette cuticule est formée par plusieurs couches. Ces dernières sont maintenues par les céramides qui sont responsables de la brillance du cheveu. Les céramides protègent également le cheveu des agressions extérieures. Ils régularisent l’hydratation en conservant l’eau à l’intérieur de la tige pilaire et en absorbant l’eau dû à l’humidité extérieure. Le Sébum intervient dans la protection du cheveu en constituant un film protecteur. Lorsque les AGE et le Sébum sont perturbés, les cheveux perdent leur vitalité : ils deviennent rêches et ternes.

 Ces problèmes peuvent aussi être le fait de la décoloration, la coloration ainsi que le défrisage trop répétés sur les cheveux. Pour redonner vitalité et brillance aux cheveux, le traitement du cuir chevelu et de la tige capillaire sont nécessaires. Pour la réhydratation et la revitalisation des cheveux crépus ou trop secs , il est nécessaire de commencer le traitement par le cuir chevelu.

Appliquer l’huile en l’accompagnant d’un pré-massage pour rendre le cuir chevelu plus souple. Et un après massage permet également une pénétration profonde de l’huile. Ces soins préviennent de plus la chute de cheveux.

La prise d’AGE et de Vitamine E par voie orale est un bon complément au traitement local car ils prolongent l’action du traitement. Il existe aussi différents types d’huiles végétales pour régénérer les cheveux. Pour avoir un meilleur résultat, il est nécessaire de procéder à l’application régulièrement.

Un autre traitement consiste à appliquer un masque en humidifiant dans un premier temps les cheveux avec un brumisateur et de l’eau de source. L’huile sera ensuite appliquée et pour assurer une bonne pénétration et répartition, il conviendra de l’appliquer sur la longueur des cheveux, mèche par mèche. Bien les frictionner pendant quelques secondes en accentuant sur les pointes puis prendre ensuite un linge chaud humidifié d’eau et envelopper les cheveux pendant une durée minimum de 30 minutes. Il conviendra enfin d’envelopper le tout dans un bonnet de bain imperméable, ce qui lui permettra de garder l’humidité des cheveux. La chaleur facilite une pénétration plus profonde de l’huile .

Le rinçage s’effectuera avec un shampoing doux Pour vous aider à bien choisir les huiles végétales, voici les composants indispensables : les AGE : avec l’acide linoléique pour l’hydratation et l’élasticité du cheveu (karité, noix, melon, germes de blé, graines de coton, soja, tournesol, aloès, colza…), la vitamine E qui sont des compléments des AGE pour les rendre plus efficaces (amande douce, palme, maïs, colza, aloès…), les corps gras filmogènes produisant un film protecteur pour l’hydratation de la tige capillaire (coco, jojoba, macadamia, palme..), les insaponifiables (une fraction qui n’a pas pu être modifié en savon) qui aident à la pénétration des principaux actifs. A noter que l’huile doit être de label bio, sans pesticides ni engrais et vierge, sans additions chimiques ni raffinage. Elle sera de première pression froid c’est à dire non réchauffée. A éviter absolument : la présence de l’alcool, la glycérine et des silicones. Une dernière astuce consistera à mélanger le masque avec un peu jaune d’œuf pour obtenir un bon mélange du corps gras à l’eau. N’hésitez pas à faire un diagnostic de vos cheveux pour en savoir plus sur votre cas particulier!

On agit !

Dès la rentrée, un programme choc s’impose :
> Je choisis un shampooing à base de céramide : ce lipide naturel joue un rôle de ciment pour ressouder les écailles.
> J’abuse des soins à base de karité, huile de carthame, et autres corps gras qui reforment le film lipidique du cheveu (celui qui apporte de l’hydratation)
> J’utilise -de façon ponctuelle- unsérum à base de silicone pour gainer les fourches. Même si elles ne se réparent jamais totalement (une seule solution : couper !), certains sérums leur donnent un aspect plus dense, plus solide et les protègent.
> Je nourris mes cheveux de l’intérieur, avec des compléments alimentaires ciblés : vitamine B contre la chute, huile de bourrache pour l’hydratation, fer pour la masse capillaire.

Bon à savoir Un cheveu noir contient plus de mélanine –et sera de ce fait plus résistant et protégé du soleil- qu’un cheveu clair qui est très fragile.

Laisser un commentaire